Image default
Minceur

Se défaire de ses addictions alimentaires

Nous sommes nombreux à avoir des addictions alimentaires, même si certains d’entre nous ne s’en rendent même pas compte, tellement elles font parties de leur mode de vie.

Toutefois, elles peuvent être empoisonnantes si elles entrainent des problèmes de santé, des douleurs ou un inconfort quelconque. C’est d’ailleurs grâce à ces soucis qu’on se rend compte en général que l’on est accro et que cette dépendance est néfaste pour notre santé et notre bien-être.

Pour parler de ce sujet, j’ai trouvé que cet article de Tonya Zavasta était tout à fait approprié. Elle nous donne ici son avis sur les addictions alimentaires et la seule solution selon elle pour s’en débarrasser. Je vous donnerai ensuite mon avis.

Le fait est que presque tous nous sommes dépendants de quelque chose. Si ce n’est à rien d’autre, la majorité d’entre nous sommes accro à la nourriture cuite. Le processus est tellement efficace que peu d’entre nous y pense comme à une addiction.

Les études montrent que l’enfant de parents alcooliques a quatre fois plus de chances de devenir alcoolique à son tour qu’un enfant de parents non alcooliques. Considérez cela : quelle chance avons-nous d’éviter l’addiction aux aliments cuits, si la cuisson nous entoure depuis des dizaines de centaines d’années ?

Est-ce que les aliments cuits sont addictifs ?

Est-ce réellement une addiction ? Oui. Le signe le plus évident : lorsque nous n’avons plus accès à de la nourriture cuite, nous expérimentons un manque. Les symptômes du manque peuvent inclure des vertiges, des frissons, un refroidissement, des fringales, des maux de tête et une mauvaise concentration, ainsi que des symptômes de grippe.

Quoi que vous ressentiez, vous le ressentez presque toujours à cause des produits chimiques que votre corps libère. On pense que les fringales sont dues à la présence d’un chimique (bêta-endorphine*) qui stimule la perception d’un besoin de certains aliments. Les aliments cuits, en particulier, parce que personne n’a de fringale de carotte ou de céleri ! Mangez du sucre en grande quantité pendant un certain temps et vos cellules nerveuses vont s’altérer d’une manière similaire à l’altération observée dans le cas d’addiction à la cocaïne (bien que les nerfs impliqués soient différents). Les fringales d’aliments cuits ne sont pas seulement « psychologiques », il s’agit aussi d’une faim « cellulaire », d’une faim « tissulaire ». Elles sont puissantes parce que c’est surtout un phénomène physique.

L’abstinence peut être nécessaire

Si vous pouvez avoir une alimentation à 95, 98 ou 99% crue, alors tant mieux. Cela signifie que vous n’êtes pas accro. Cela n’a jamais fonctionné pour moi. De mon expérience, la meilleure manière d’arrêter les fringales est de nettoyer votre corps complètement et ensuite de pratiquer l’abstinence physique complète vis à vis de vos aliments addictifs cuits. L’abstinence n’est pas un régime. Être abstinent c’est éviter toute substance qui déclenche votre addiction. Nous ne faisons pas de « régime alimentaire cru », comme si nous étions simplement coupés d’un certain type d’aliments pendant un moment. Au contraire, la plupart d’entre nous doivent pratiquer l’abstinence par rapport aux aliments cuits, ceux qui, sur le long terme, contribuent à la maladie et au vieillissement prématuré.

Rester « sobre »

Pour trouver notre remède à l’addiction aux aliments cuits, nous devons restez sobres, ce qui sous-entend manger à 100% cru. Une fois que nous recommençons à consommer des aliments déclencheurs, nous en voulons davantage. Nous, en tant qu’accros aux aliments cuits, tout comme ceux qui sont accro à l’alcool, ne pouvons jamais consommer des substances addictives sans risque. Nos corps s’en rendront compte aussitôt quelle que soit la quantité de substances addictives ingérées et nous pouvons très rapidement tomber du train. La plus sûre manière pour nous de remettre en place ces fringales est de réintroduire même une toute petite quantité d’aliments cuits dans notre système digestif.

Trouver un substitut

Si vous trouvez que vos fringales d’aliments cuits sont en train de vous pourrir la vie, essayez de lui substituer quelque chose. Souvent partir faire de l’exercice physique intense, comme du Bikram Yoga (Hot Yoga), vous permettra de vous recentrer et d’éloigner votre esprit des tentations alimentaires. Ou peut-être avez-vous besoin d’ajouter plus de variété dans votre alimentation crue. allez dans un restaurant cru s’il y en a un de disponible près de chez vous ou essayez une nouvelle recette.

* « La β-endorphine semble se comporter beaucoup plus comme une neurohormone à action fortement catatonique » – Extrait de l’Encyclopédie Universalis

Maintenant, je vous donne mon avis.

Je pense qu’effectivement la manière la plus efficace de ne plus être dépendant à un aliment néfaste pour sa santé est l’abstinence totale de cet aliment. Maintenant, ne mangeant pas à 100% cru et ayant gardé une petite part de cuit dans mon alimentation, je ne trouve pas utile d’avoir une alimentation à 100% crue, 100% du temps pour ne plus avoir d’addiction.

Il est certain que certains aliments cuits peuvent re-déclencher une addiction pour un autre aliment, un peu comme le café qui appelle la cigarette pour les fumeurs ou les gâteaux genre quatre-quart, qui appellent le verre de lait pour mon fils (si vous nous suivez depuis un certain temps, vous savez sûrement qu’à la maison, nous avons chacun une manière différente de nous alimenter mais que malgré tout, lors des repas pris en commun, nous arrivons à nous entendre sur une alimentation végétalienne crue et cuite, très peu transformée) !

L’important, en n’adoptant pas une alimentation 100% crue, est de reconnaitre non seulement les aliments addictifs néfastes mais également les éventuels autres aliments cuits qui déclencheraient une envie des aliments néfastes. Ensuite, je suis d’accord, il est préférable, pour ne pas retomber dans l’addiction, de rester abstinent de ces aliments définis.

Je trouve tout à fait opportun de partager avec vous le témoignage d’une participante à notre Programme de Nettoyage et de Vitalisation de Printemps qui nous a justement fait part de ses problèmes d’addiction alimentaire, alors qu’elle avait une alimentation végétale depuis longtemps et comment ce programme a eu un effet totalement inattendu sur elle !

« J’ai suivi votre programme de nettoyage de printemps et je tiens fortement à vous remercier pour tout ce qu’il s’est passé de bon dans mon corps et dans ma vie depuis que j’ai mis en pratique tous vos conseils.
Désolée pour toutes les fautes de grammaire…je suis italienne, j’ai du mal à m’exprimer en français mais je dois vous écrire parce que j’ai eu tellement de bénéfices grâce à vous que c’est important de donner mon témoignage.
J’ai toujours mangé énormément de pain et pour moi c’était la chose la plus difficile à éliminer de mon alimentation. J’ai commencé le nettoyage le 29 mai et aujourd’hui (le 11 juillet), je n’ai pas encore craqué. Plus de pain, plus de sucreries, plus de chocolat…. toutes ces choses dont je n’aurais jamais pensé pouvoir un jour ne plus avoir envie … incroyable !!!

Ma façon de me nourrir était assez saine … Vegan depuis 9 ans, beaucoup de légumes et de fruits bio … pas de produits laitiers, pas de produits industriels ou transformés, des légumineuses … beaucoup de salades mais aussi de pâtes, de pain, de biscuits et de chocolat !
Aujourd’hui je peux dire que vous avez raison quand vous dites dans les explications qui accompagnent le programme qu’on peut changer nos habitudes. Quand j’ai lu ça, je me suis dit….bof… J’essaie mais je n’y crois pas… mais voilà que le miracle s’est accomplit ! La seule chose que je n’ai pas pu éliminer, c’est le café malheureusement.
Voilà mon expérience…merci à vous pour votre travail…votre enthousiasme de vie, votre altruisme. Amicalement. »

Ceci est le témoignage de Vittoria, un parmi de nombreux autres, tout aussi enthousiastes sur notre Programme de Nettoyage et de Vitalisation (merci Vittoria pour avoir pris le temps de nous écrire ce témoignage !).

Ce témoignage rejoint donc ce que pense Tonya et ce que je pense, à savoir que de rester abstinent et s’alimenter de manière vraiment nutritive (pour ne pas avoir d’envies provoquées par d’éventuelles carences) permet de se libérer. Adopter au moins un moment une alimentation crue végétalienne, vivante remet le compteur de notre corps à zéro pour vous permettre, si vous le voulez, de vivre au quotidien plus dynamique, plus léger/légère, plus reposé(e).

Vous pouvez soit entreprendre 15 jours d’alimentation crue par vous-même, soit vous laisser guider par notre Programme de Nettoyage et de Vitalisation d’été « clés en mains ».

Les recettes sont choisies pour vous afin de vous assurer une nutrition parfaite pendant cette remise à neuf, la liste des courses est prête pour ne pas perdre de temps et vous simplifier la vie, le groupe privé Facebook est là pour vous soutenir et répondre à vos questions, nos messages de motivation quotidiens vous permettent de garder le cap et de vous rassurer.

C’est un excellent moyen pour découvrir si vous avez des addictions ou pour vous en libérer et par la même occasion, retrouver un meilleure sommeil, une plus belle peau, plus d’énergie et de joie de vivre.

Ce Programme de Nettoyage d’été est actuellement au prix exceptionnel de 25€ seulement au lieu de 34€ jusqu’au 30/07/17 minuit seulement.

Alors … Allez-vous prendre le risque de vous sentir mieux que jamais ?

Related posts

Détox de Printemps gratuite – 2 jours

Irene

Pourquoi ce complément est juste extraordinaire et indispensable !

Irene

Les sels d’Epsom ou comment vous détoxifier agréablement l’hiver

Irene