Image default
Bio / Naturel

5 tendances alimentaires que vous croyez saines et qui ne le sont pas

Peut-être le savez-vous, peut-être ne le savez vous pas mais Beyoncé, cette chanteuse mondialement connue, a découvert dernièrement les bienfaits d’une alimentation végétalienne. Son mari (un autre chanteur très célèbre, Jay Z) et elle avaient fait le buzz en annonçant qu’ils essayaient l’alimentation végétalienne après avoir vu les effets de cette alimentation sur un de leurs amis proches.

En hiver 2013, tous les deux ont donc décidé d’essayer l’alimentation végétalienne pendant 22 jours, ce chiffre n’étant pas choisi au hasard puisqu’il est admis que le cerveau a besoin de 21 jours pour créer ou se défaire d’une habitude (voir cet article que nous avions écrit à ce sujet). Bien que cela puisse sembler un peu court, cela les a changés profondément. A tel point que Beyoncé a décidé de s’associer avec son entraineur personnel, Marco Borges, pour mettre au point un programme végétalien de nutrition  de 22 jours avec livraison de repas à domicile. Depuis, vous pouvez suivre en photos les repas de Beyoncé sur son compte Instagram. Mais cela est une autre histoire.

L’idée n’est pas mauvaise, elle a au moins le mérite de motiver les gens pour leur bien-être et d’user de la popularité d’une personne à bon escient.

Le fait est que lorsque Beyoncé poste une photo de son repas vegan sur Instagram, aussitôt des millions de personnes se précipitent pour acheter des tonnes de tempeh et de kale.

Quand un journal national annonce que l’huile de coco est le dernier secret pour lutter contre le vieillissement, toutes les femmes de plus de 30 ans vont s’enduire le visage tous les soirs d’huile de noix de coco.

Dès que l’on nous a annoncé que les cacahuètes étaient un moyen de réduire le risque de maladie cardiaque, les hommes d’un certain âge se sont jetés sur la purée de cacahuètes.

C’est ainsi que le monde dans lequel nous vivons, fonctionne. Lorsque l’on nous dit que quelque chose est bien ou sain, la plupart d’entre nous y croient et le prennent comme un fait. Si on nous le dit, c’est que c’est forcément vrai, n’est-ce pas ?

Eh bien non, pas forcément.

Il est temps de faire vos propres recherches et de penser par vous-même pour distinguer un fait scientifique d’une mode.

Je vous donne ici l’exemple de 5 tendances alimentaires que la plupart d’entre nous ne remette pas en cause alors qu’ils le devraient.

1. Les super-aliments exotiques

Graines de chia, Maca, Cacao, baies de goji … on dirait qu’un nouveau super-aliment qui est destiné à changer votre vie, arrive sur le marché tous les mois.

Mais est-ce que ces super-aliments venant de loin sont réellement si supers ? La réponse est oui et non à la fois. Oui, ces super-aliments sont particulièrement riches en antioxydants et ont des qualités nutritionnelles exceptionnelles. Par exemple, le cacao cru est exceptionnellement riche en fer et en magnésium (ce qui explique d’ailleurs les envies de chocolat que l’on peut ressentir davantage en hiver). Les baies de goji sont riches en vitamine C (500 fois plus que dans les oranges au poids) et sont utilisées depuis des millénaires par la médecine chinoise.

Mais est-il possible que leur consommation transforme votre vie et votre santé ? Oui, mais seulement si vous avez une alimentation saine et vraiment équilibrée et un mode de vie en adéquation avec le fonctionnement naturel de votre corps. Une personne qui mangerait régulièrement des aliments transformés, boirait des boissons gazeuses à longueur de journée et ajouterait de temps en temps, voire même régulièrement, une poignée de super-aliments à son petit-déjeuner, ne verra aucun changement significatif à son état de santé. Ce n’est pas une dose de tel ou tel super-aliment, aussi super soit-il, qui remplacera une hygiène de vie correcte. En revanche, en complément d’une alimentation saine, riche en aliments végétaux frais et si possible en majorité crus, ils seront un soutien exceptionnel pour votre santé. Et il y a beaucoup d’autres super-aliments beaucoup moins exotiques tout aussi merveilleux : les baies d’épine-vinette, les légumes à feuilles vertes, les plantes sauvages comestibles (apprenez à les reconnaitre) …

2. Les suppléments

La plupart des compléments alimentaires ou suppléments disponibles sur le marché sont de la cochonnerie. S’ils ne vous font pas plus de mal, ils ne sont au moins, rien de plus que du carton. Si, si. Une grande majorité des compléments que vous trouvez dans les rayons des pharmacies, boutiques de bien-être ou de santé, bio ou pas, sont composés d’excipients, d’additifs et autres cochonneries tout à fait inutiles à notre santé mais qui permettent aux fabricants de vendre cher des pilules dont seule une infime partie pourrait s’avérer intéressante pour notre santé, le reste allant encombrer encore un peu plus notre système digestif et engorger notre foie. Ces additifs entrainent une mauvaise assimilation et bien souvent empêchent même notre corps de profiter complètement des bienfaits du petit pourcentage de bons ingrédients.

Les suppléments comme les super-aliments sont souvent surestimés et bien souvent pas vraiment nécessaires. Aucun supplément ne pourra de toute façon remplacer une mauvaise alimentation. Certains suppléments s’ils sont de très bonne qualité peuvent être bénéfiques et même décupler les effets d’une très bonne hygiène de vie mais comme leur nom l’indique très bien, ils doivent venir en complément.

3. Les grands courants alimentaires

Suivre telle ou telle alimentation ou tel ou tel régime est désormais presque aussi dangereux que de déclarer être de telle ou telle appartenance religieuse. Combien de personnes anciennement végétaliennes, ont reçu des messages incroyablement haineux à partir du moment où elles ont décidé qu’elles consommeraient de nouveau des produits animaux parce qu’elles se sentaient mieux ainsi. Oui vraiment, cela arrive.

En raison de notre individualité, de notre bagage génétique, de notre mode de vie, de notre passé, il est impossible à l’heure actuelle d’avoir tous exactement la même alimentation. Le Dr Cousens et le Dr Brian Clement, crudivores depuis des dizaines d’années qui ont vu des milliers de patients défiler, le reconnaissent et l’affirment eux-mêmes. C’est pourquoi il existe tellement d’alimentations différentes ayant toutes leurs succès : crudivore, végétalien, végétarien, paléo … toutes ces alimentations existent parce que nous sommes tous uniques et avons des modes de vie différents (imposés ou choisis) et des terrains différents.

Il est bon de se renseigner un maximum avant de changer d’alimentation et afin de trouver la meilleure pour nous-même personnellement. Il faut garder à l’esprit que nos besoins sont non seulement différents d’une autre personne mais également qu’ils évoluent dans le temps.

4. Le comptage des calories

Bien que le comptage de calories semble préoccuper de moins en moins de personnes, il est toujours utilisé dans nombre de publicités accrocheuses. Les fabricants de denrées alimentaires continuent de brandir l’argument des calories (avec succès, malheureusement) pour faire croire que leurs aliments ou préparations alimentaires sont saines alors qu’elles ne le sont pas. « Achetez-moi ! Je ne contiens que 100 calories ! » Et nous le faisons parce qu’à un certain moment c’était un point de repère pour nous et cela le reste encore un peu au fond de nous.

La dernière bonne nouvelle ? Les calories ne comptent pas (1000 calories de viennoiseries ou 1000 calories de verdures : ce sont toujours 1000 calories mais leurs effets sur le corps sont aux antipodes les unes des autres). Ce qui compte vraiment, ce sont les nutriments. Tant que vous portez votre attention sur la liste des ingrédients et sur la qualité de votre alimentation, et que vous mangez selon les besoins de votre corps, les calories sont insignifiantes. Cela dit, les informations nutritionnelles ne sont pas toutes à jeter. Elles permettent d’avoir une idée de la teneur en sel ou en sucre de certaines préparations par exemple.

5. Les nettoyages / détox aux jus

Premièrement, il est effectivement important de mettre au repos votre système digestif de temps en temps mais il est bien souvent préférable de faire une détox avec des aliments entiers complets plutôt qu’avec des jus. Pourquoi ? Parce que la plupart des gens qui se lancent dans ce genre de nettoyage, utilisent cette pause comme soutien à une alimentation complètement déséquilibrée et même carrément malsaine parfois. Ces personnes justifient leurs choix alimentaires désastreux en s’astreignant à faire des détox régulières.

Ce que vous devez aussi vous demander, c’est si un nettoyage fait à grands coups de jus bourrés de sucre, est vraiment de la meilleure efficacité. La haute teneur en sucre des jus de fruits entraine des fluctuations importantes de la glycémie qui, au lieu d’apporter le calme et l’équilibre à votre corps, le font s’embarquer dans un tour de montagnes russes qui vous rendra encore plus fatigué qu’avant la détox. Une détox aux jus peut être d’une incroyable efficacité si vous optez pour des jus verts à bas indice glycémique donc contenant en petite quantité des fruits peu sucrés tels que des pommes vertes, du citron ou du pamplemousse, tout en élargissant encore plus le choix de végétaux que vous consommez.

En conclusion : ce n’est parce que les médias ou un grand nombre de personnes déclarent quelque chose comme « sain » que cela est la vérité absolue. Demandez-vous « pourquoi » avant d’acheter. Éduquez-vous en lisant des sources différentes et variées. Faites vos propres recherches, ne laissez pas une autre personne décider pour vous. Parce que plus vous serez informé sur la nourriture que vous achetez, meilleurs seront vos choix pour votre santé.

Article inspiré d’un article de Amanda Hayes Morgan. 

Related posts

Comment bien conserver ses jus et ses smoothies ?

Irene

Veg an’bio – Manger vivant et végétal pour vivre sain et dynamique !

Irene

Interview de Mimi Kirk, crudivore végétalienne de 77 ans (2ème partie)

Irene