Image default
Bio / Naturel

La bonne et la mauvaise façon de faire des jus

Les jus sont devenus très populaires pour leurs bénéfices et leurs propriétés énergisantes, alcalinisantes, de détoxification et régénérantes. Les jus verts de légumes apportent de nombreux nutriments bénéfiques et antioxydants. Les défenseurs des jus clament que consommer des jus améliore l’aspect de la peau, inverse la progression des maladies dégénératives et ralentit même le vieillissement et redonne leur couleur d’origine aux cheveux gris !

Je suis une grande fan des jus verts mais malgré tout il y a une bonne façon et une mauvaise façon de faire des jus. Voyons cela de plus près.

Allez-y mollo sur les jus de fruits. Soyez particulièrement vigilant avec les fruits tropicaux comme les mangues et les ananas qui sont très riches en sucre. Les fruits nous procurent beaucoup d’antioxydants et d’enzymes bénéfiques mais il est préférable de les consommer entiers avec toutes leurs fibres. Je ne recommande pas de consommer des jus de fruits de manière régulière, particulièrement si vous voulez perdre du poids. Un jus de mangue-ananas est très tentant mais contient presque 8 c. à café de sucre naturel !

Cela fera flamber votre taux de sucre sanguin et votre taux d’insuline, augmentant au passage le stockage des graisses. Vous pouvez occasionnellement utiliser une pomme verte ou un kiwi pour adoucir les jus verts les plus intenses. Les pommes vertes sont relativement pauvres en sucre.

Focalisez-vous sur les légumes verts biologiques pour des jus frais hautement nutritifs. C’est une excellente manière d’ajouter plus de légumes sous une forme concentrée dans votre alimentation. Cependant, les jus ne doivent pas se substituer à votre consommation de légumes.

On ne peut pas vivre que de jus. Les jus de légumes devraient être considérés comme des compléments ou des boissons entre les repas (ils font d’excellents fournisseurs d’énergie dans l’après-midi) mais vous avez besoin des fibres des légumes entiers et les jus ne les fournissent pas.

Cela étant dit, les jus permettent une meilleure absorption des nutriments des légumes que vous utilisez pour les réaliser et ils permettent également de consommer une plus importante variété de légumes que vous ne le feriez si vous deviez les manger entiers.

La consommation de jus de crucifères peut représenter un souci pour les personnes souffrant de problèmes de thyroïde, cette famille de légumes étant considérée comme goitrigène, ce qui signifie qu’ils contiennent certaines substances qui supprimeraient la fonction de la thyroïde lorsqu’ils sont consommés crus. Les légumes concernés sont entre autre le chou rouge, le kale, le brocoli, les blettes.

Voilà ce qu’en dit le Dr Ritamarie Loscalzo dans cet article « Prendre soin de sa thyroïde » dont voici l’extrait concernant particulièrement les crucifères :

Les légumes de la famille des Crucifères incluent le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou blanc, le chou-fleur et le kale (variété de chou frisé). Les Crucifères sont bien connus pour leurs effets anti-cancer.

Ces études sont claires et reproductibles. Les effets anti-thyroïdiens sont beaucoup moins démontrés. Il n’y a pas de discussion sur le fait qu’il y a des composants, appelés isothiocyanates, qui lorsqu’ils sont extraits et donnés à des animaux de laboratoire, créent les symptômes d’une fonction thyroïdienne faible. La plupart des études ont été réalisées sur des animaux de laboratoire avec des extraits, pas des aliments complets. Beaucoup de ces études montrent que lorsque l’on consomme davantage d’iode en même temps que des extraits goitrigènes (anti-thyroïdiens), les effets négatifs sur la thyroïde sont neutralisés. Les deux études sur les hommes que j’ai trouvées ne rapportent aucun effet négatif sur la thyroïde.

La question du cuit contre le cru ressort souvent. La théorie est que la cuisson diminue les effets goitrigènes des légumes. Il n’y a pas d’études cliniques pour le prouver d’une façon ou d’une autre.

Mon sentiment est que les Crucifères contiennent de tels phytochimiques nutritifs et protecteurs, que nous devrions en inclure sur une base régulière. Puisque l’iode prise en quantité supplémentaire contrebalance les effets goitrigènes des Crucifères dans la majorité, si ce n’est pas dans toutes les études, manger des algues quotidiennement devrait vraisemblablement vous apporter le meilleur des deux.

Utilisez les épinards, les fanes de betterave et les blettes avec parcimonie. Ils contiennent de l’acide oxalique qui peut éventuellement irriter le système digestif (voire, dans certains cas, la bouche) et empêcher l’absorption du fer et du calcium. L’acide oxalique pourrait également être à l’origine de calculs rénaux. Cela dit, toutes verdures ayant des intérêts nutritionnels, nous vous conseillons vivement comme Victoria Boutenko (auteur de Green For Life), de varier le plus possible les verdures. Un jour des épinards, le lendemain du persil et de la mâche, le surlendemain, des fanes de carotte et de radis par exemple, le jour suivant des orties ou des blettes, le jour d’après du céleri branche, ensuite du chou … et ainsi de suite. Et pour être complètement sûr, ajoutez des algues (spiruline, chlorella, algue Klamath) à vos jus verts.

Les meilleurs légumes pour faire du jus incluent :

  • Le concombre qui est très nettoyant et bon pour la santé de la peau.
  • Le céleri, anti-inflammatoire et alcalinisant. Il diminuerait la pression artérielle également.
  • La betterave, un super nettoyant du foie et une excellente source végétale de fer.
  • La carotte, riche en bêta-carotène, bénéfique à la vue et également un très bon nettoyant du foie/ de la vésicule biliaire. Utilisez le jus de carotte avec précaution car il est riche en sucre.
  • Les épinards (occasionnellement), riche en fer, très alcalinisants et très bons pour la peau.
  • L’herbe de blé, le plus grand détoxifiant et très alcalinisant.
  • Le fenouil, excellent pour la digestion, il réduit les ballonnements. Apporte une petite touche anisée à votre jus.
  • La salade romaine et les poivrons rouges (très riches en vitamine C)
  • Les herbes aromatiques sont également excellentes comme le persil (riche en vitamine C), la coriandre (qui aide à l’élimination des métaux lourds) et le gingembre (très bon pour la digestion et ma détox). Vous pouvez ajouter un peu d’ail si vous le digérez (ce qui n’est pas mon cas) et si le goût ne vous gêne pas. C’est excellent pour le système immunitaire.

Faites vous-même vos jus ou achetez-les fraichement préparés, non pasteurisés. La chaleur du processus de pasteurisation tue tous les enzymes bénéfiques que les jus crus apportent.

Soyez créatif ! Vous pouvez ajouter un jet de jus de citron ou même passer dans votre extracteur l’écorce d’un citron bio (vous aurez par exemple bu le jus au réveil mélangé à de l’eau chaude ou tiède ou à t° ambiante). C’est incroyable ce que cela apporte de tonus à votre jus ! Une pincée de sel rose de l’Himalaya (un sel extrêmement pur) l’enrichira de minéraux.

Bien évidemment, achetez principalement et autant que possible des légumes issus de l’agriculture biologique et/ou brossez-les bien avant de les consommer.

Je consomme désormais presque un litre de jus vert chaque matin avant tout autre chose (je prend plus tard dans la matinée, un smoothie vert) et je peux véritablement sentir la différence sur mon énergie !

(inspiré d’un article de Mary Vance, nutritionniste américaine, spécialiste de la thyroïde, exerçant à San Francisco)

Voici une excellente recette de jus :

  • 2 branches de céleri
  • 1 concombre entier avec la peau
  • 1 pomme
  • la moitié d’un bulbe de fenouil
  • 1 carotte
  • 1 grosse poignée d’épinards
  • le beurre de coco (à ne pas confondre avec l’huile de coco), un vrai délice à manger à la petite cuillère mais qui fera aussi un parfait glaçage cru végétalien. Pensez-y pour vos gourmandises de fin d’année !
  • l’ashwagandha en poudre, une plante adaptogène comme la maca, régulatrice du stress.
  • le nectar de coco (sucre de coco liquide), un sucrant délicieux à bas indice glycémique qui n’a pas le goût de coco, surprenant ! Disponible maintenant en 2 versions, Blond et Ambre.
  • la caroube crue en poudre moins riche en graisse et plus riche en calcium et en fibres, remplacera ou accompagnera parfaitement le cacao cru en poudre dans toutes vos recettes crues.

NOTE : N’oubliez pas que, dans l’idéal, un jus devrait être bu dans la demie-heure au plus tard suivant son extraction… ce qui fait dire à Brian Clement, co-directeur de l’Institut Hippocrate, qu’au-delà de ce délai le jus devient « récréatif » mais n’est plus en aucun cas « nutritif » ! (contrairement aux smoothies qui, grâce aux fibres qu’ils contiennent et qui sont porteurs des anti-oxydants, peuvent se conserver jusqu’à trois jours au frais).

Sur ce, bon jus !

Related posts

Le meilleur substitut de repas, vegan et cru !

Irene

Vertus thérapeutiques du pissenlit : mangeons-le, buvons-le

Irene

Comment faire manger des aliments sains à vos enfants ?

Irene